Ryo Suzuki 

Cerebral Garden #5 

Cerebral Garden #5

À propos de l'artiste

Comment photographier aujourd’hui la chapelle de Ronchamp, icône architecturale moderne ?
Ryo Suzuki déploie une vision renouvelée, poétique et inédite, de l’architecture des grands maîtres de la discipline, de Le Corbusier à Peter Zumthor. L’image photographique se fait l’écho formel de l’essence de l’art de ces auteurs, démontrant de la part du photographe une connaissance profonde et inuitive de leurs créations.

Rencontre

Comment est né le projet Listening to Architecture ?
Je m'intéresse à l'ensemble de l'espace, particulièrement aux multiples relations actuelles entre "l'espace et le temps" et "la nature et l'humain". Ce travail constitue une réponse possible à la question de la relation entre l'architecture et l'humain.

Vous avez photographié les œuvres de Le Corbusier à celles de Peter Zumthor, quels ont été vos critères de sélection pour ces architectures ?
Parmi les nombreux architectures que j'ai visitées,  mon choix s'est portée sur celles qui offraient l'expérience spatiale la plus riche. Ces architectures partagent également une certaine poésie, au-delà de leur caractère fonctionnelle.
Un autre paramètre est mon attachement aux objets anciens, que je collectionne. J'ai un goût particulier pour les choses qui existent depuis longtemps et qui sont destinées à une grande pérennité. Ces objets dégagent souvent une force formelle, matérielle, esthétique, conceptuelle.

Il y a souvent dans vos photographies une sorte d'écho comme si le lieu respirait dans l'image. L'image se décide-t-elle dans le moment de la prise de vue ou la conceptualisez-vous préalablement ? Savez-vous que vous vous arrêterez sur l'escalier seul chez Scarpa ou sur les herbes alentours de Peter Zumthor, ou est-ce la déambulation qui vous le révèle ?
Avant de visiter des architectures, je fais quelques recherches sur leur concept. Lors de la prise de vue, il y a beaucoup d'éléments qui rentrent en ligne de compte et vous influencent, comme les conditions particulières du temps et de l'espace à cet instant T, le positionnement du corps, la connaissance que l'on a de son objet, de l'histoire de la photographie, de sa technique etc. Chaque fois, tous ses éléments font écho dans mon travail. J'essaie tant que possible de me plonger dans l'unicité du moment, dans le caractère fortuit et je ne photographie que quand j'arrive à saisir l'imprévu.
Cela entraîne aussi qu'il y a un certain nombre de photographies de Listening to Architecture où l'on ne voit pas d'architecture, mais selon moi, elles témoignent de situations qui ont été créées par l'architecture.

Vous utilisez le noir et blanc, en poussant parfois les blancs jusqu'à l'éblouissement, gommant certaines lignes. Que ressort-il de cette absence de détails ?  Comment abordez-vous la lumière au regard de la matière de l'architecture ?
Nous voyons la réalité à travers différents filtres et la connaissance et la photographie ne sont pas toujours les médiums les plus adéquats pour représenter la réalité objectivement. Dans mon travail, je ne tente pas la description explicite de l'architecture mais l'exploration des divers modes de relation entre l'espace et humain. Alors j'ai choisi le négatif noir et blanc pour abstraire les architectures et les représenter comme un espace qui apparaisse en relation avec l'expérience que l'on peut en avoir.

Édition limitée, numérotée et signée par l’artiste. 

Expositions et prix

Tokyo Design Week, Tokyo, 2015
Listening To Architecture, Raum1f, Tokyo, 2013
Cerebral Garden, Paris, 2013
Listening To Architecture, Galerie Catherine&Andre Hug, Paris, 2012
Seoul International Photography Festival, Seoul, 2009
My Forest In Your Forest, Les Salaisons, Romainville, 2008
One Forest, Galerie Catherine&Andre Hug, Paris, 2007
Knot, Hiromi Yoshii Gallery, Tokyo, 2006
Matrix Of The Contemporary Photography, Site-Graphics, Kawasaki City Museum, Kanagawa, 2005
Art Paris, Paris, 2005
Fiac, Paris, 2005
Group Exhibition, Hiromi Yoshii Gallery, Tokyo, 2005
Art Paris, Paris, 2004
Jeune Creation, Grande Halle De La Villette, Paris, 2004
Festival Voies Off (Rencontres Internationales de la Photographie à Arles), Arles, 2003
Drawing Constellations, Gallery Light Works, Yokohama, 2002
Canon New Cosmos Of Photography 2001, Galley Raku, Kyoto, 2001
Canon New Cosmos Of Photography 2000, Aoyama Moda-Politica, Tokyo, 2000

Publications

Listening To Architecture, Plancton, 2012

Informations

& commande

Ryo Suzuki 
Cerebral Garden #5

2011

Informations techniques

Tirage fine art sur papier Hahnemühle Ultrasmooth - édition limitée, certificat numéroté et signé par l'artiste.

Dimensions

30 x 50 cm, Édition de 50 250.00 €
 
Ajouter un cadre (choix de l'artiste - autre choix, nous contacter)  

Cadre bois blanc avec rehausse, verre X





Du même artiste

Ryo Suzuki


Du même curator

New JPN GEN, avec Marc Feustel